Connexion

Les transitions gouvernementales et les gouvernements minoritaires - Automne 2012

Canada
Dynamique des relations politico-administratives dans un contexte minoritaire

La vulnérabilité en Chambre d’un gouvernement minoritaire a-t-elle un impact sur les relations qu’il entretient avec les hauts fonctionnaires? Dans cet article traitant du cas du gouvernement fédéral canadien pendant les années 2008 à 2011, l’auteur affirme qu’il est plus difficile pour les hauts fonctionnaires d'établir des relations de confiance avec les décideurs politiques alors que ces derniers sont en situation de campagne électorale continue. De plus, il note la tendance à élaborer des politiques publiques dans l'urgence et avec une visée à plus court terme.

BOURGAULT, J. «Minority Government and Senior Government Officials: the Case of the Canadian Federal Government», Commonwealth and Comparative Politics, vol. 49, no 4, 2011, p. 510-527. Accessible via Informaworld.


International
Conséquences d’un gouvernement minoritaire ou de coalition sur les institutions parlementaires

En novembre 2010, alors que le Canada, le Royaume-Uni et l’Australie étaient chacun gouvernés par un gouvernement minoritaire ou de coalition, un colloque international s'intéressait à l’impossibilité de former un gouvernement majoritaire en Chambre et aux conséquences sur le fonctionnement des institutions parlementaires de type britannique. Ce colloque, dont les actes sont à présent disponibles, a porté sur les facteurs facilitant la création d’un gouvernement de coalition, sur le rôle de l’idéologie lors de l’adoption de projets de loi, sur les implications de ce contexte politique particulier, bien que relativement fréquent, et sur les relations entre le politique et l’administratif.

DUFOUR, P., J. JENSON et D. SAINT-MARTIN. «Governing without a Majority. What Consequences in Westminster Systems?», Commonwealth & Comparative Politics, vol. 49, no 4, 2011, p. 435-439. Accessible via Informaworld.


Canada
Gouvernement minoritaire: les effets sur la gouvernance

Pour faire face aux défis à venir, le Canada aurait besoin d’une vision à long terme, qui serait facilitée par un gouvernement majoritaire. C'est ce que soutient l'auteur du présent article, publié avant les élections fédérales de mai 2011, qui étudie la relation entre un gouvernement minoritaire, qui peut vouloir centraliser davantage les décisions budgétaires et les communications publiques, et la fonction publique. Il constate, entre autres, que la vision à court terme d'un gouvernement minoritaire a d’importantes conséquences sur la fonction publique et sur la gouvernance.

GOOD, D. A. «Public Servants in Minority Government», Optimum Online, vol. 41, no 1, 2011. Inscription gratuite obligatoire. 
http://www.optimumonline.ca/article.phtml?id=382


Royaume-Uni
Naissance et pérennité d’un gouvernement de coalition

Le Royaume-Uni est actuellement dirigé par un gouvernement de coalition, situation relativement rare dans l’histoire de ce pays généralement marquée par la prédominance d’un seul parti en Chambre. Alors que ce gouvernement est au pouvoir depuis plus de deux ans, le présent document rappelle les conditions politiques qui ont favorisé sa constitution, décrit son fonctionnement au jour le jour et rend compte du niveau de satisfaction de l’opinion publique à son égard.

Institute for Government
http://www.instituteforgovernment.org.uk/publications/53/the-coalition-voters-parties-and-institutions
http://www.instituteforgovernment.org.uk/sites/default/files/publications/The%20Coalition_Voters%20Parties%20and%20Institutions_0.pdf


International
Les gouvernements, majoritaire ou de coalition, et les dépenses publiques

La relation entre les types de gouvernement (majoritaire et de coalition) et le niveau de dépenses publiques est l'objet de cette étude. Les auteurs ont analysé 33 gouvernements de 1972 à 2000. Les résultats démontrent que les coalitions gouvernementales ont non seulement de la difficulté à diminuer les dépenses dans des contextes difficiles, mais aussi à les augmenter dans des situations plus favorables, et ce, notamment en raison du droit de veto que détient chaque membre d'une coalition.

BLAIS, A., J. KIM et M. FOUCAULT. «Public Spending, Public De?cits and Government Coalitions», Political Studies, vol. 58, no 5, 2010, p. 829-846. Accessible via Wiley InterScience.


Royaume-Uni
Les 100 premiers jours: points de vue de ministres et de sous-ministres

Les 100 premiers jours d'un ministre à la tête d'une organisation sont considérés comme cruciaux et il en est de même pour les sous-ministres. Les auteurs du présent rapport, qui ont occupé ces fonctions, ont réalisé des entrevues avec d'anciens titulaires de ce type de postes. Leurs travaux portent sur les 100 premiers jours, mais également sur la relation qu'entretiennent l'élu et le haut fonctionnaire. Les résultats leur permettent d'énoncer dix règles pour chaque acteur.

Institute for Government
http://www.instituteforgovernment.org.uk/sites/default/files/publications/First%20100%20days%20final%20web.pdf


Canada
Rôles et responsabilités lors de la formation d'un gouvernement: des lignes directrices

Quels sont les rôles et les responsabilités des principaux intervenants pendant et après les élections ainsi que lors de la formation d'un gouvernement? Pour y répondre, les auteurs de ce rapport ont notamment analysé les fonctions des élus, des médias et des citoyens dans le contexte électoral. Selon leurs conclusions, des lignes directrices devraient être élaborées afin de préciser les rôles et les responsabilités des différents acteurs qui sont souvent flous.

Forum des politiques publiques du Canada
http://www.ppforum.ca/sites/default/files/Towards%20Guidelines%20on%20Government%20Formation-Eng%20May%2031-21.pdf


International
L'effet des changements de gouvernement sur l'évolution des agendas politiques

Les agendas politiques changent-ils lorsqu'un nouveau gouvernement accède au pouvoir? Pour répondre à la question, les auteurs du présent article ont comparé les discours du Trône prononcés aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, au Danemark et en Espagne. Leur analyse révèle que l'émergence de nouveaux enjeux modifie davantage les agendas gouvernementaux que ne le font les élections.

BREEMAN, G. et autres. «Comparer les agendas gouvernementaux: les «discours du Trône» aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, au Danemark et en Espagne», Revue internationale de politique comparée, vol. 16, no 3, 2009, p. 405-421. Accessible via Cairn