Logo ENAP
Connexion

23 nov. 2020 Marie-Christine Therrien discute des moyens pour améliorer le conseil scientifique aux villes pour l'après-pandémie

« Comment renforcer les liens entre sciences et politiques dans un contexte urbain post-Covid ? », tel était le thème du panel de clôture de la conférence annuelle du Centre sur les politiques scientifiques canadiennes CSPC (Canadian Science Policy Centre).

À titre de panéliste invitée, la professeure Marie-Christine Therrien a expliqué les apprentissages à tirer de l’expérience de centres de recherche travaillant étroitement avec les villes comme le Cité-ID Living Lab qu’elle dirige. Elle a insisté sur l’utilité de bâtir des ponts entre les acteurs urbains et les scientifiques. Parmi les outils possibles pour favoriser ces liens, elle a expliqué comment bâtir de meilleures pratiques de collaboration lors de toutes les étapes des projets, développer les capacités des chercheurs à traduire leurs connaissances scientifiques, mieux comprendre les processus de prise de décision des villes et créer des espaces d’échanges permanents.

Les autres panélistes étaient Valérie Plante, mairesse de Montréal, la Dre Mylène Drouin, directrice régionale de santé publique de Montréal et Yan Kestens, professeur titulaire à l’École de santé publique de l’Université de Montréal. Ce panel était organisé par le scientifique en chef du Québec Rémi Quirion.

Pour en savoir plus sur le Centre sur les politiques scientifiques canadiennes (CSPC).