Logo ENAP
Connexion

3 juin 2019 Colloque sur la fonction publique fédérale à l'Acfas : des échanges intéressants et des invités de marque

Diversité et inclusion, innovations et nouvelles technologies, prise de décision, mesure du rendement et évaluation ainsi qu'Objectifs 2020 : le colloque de l'Acfas portant sur la modernisation de l'administration publique fédérale organisé par l'ENAP a été couronné de succès.

Les participants ont eu droit à une journée enrichissante qui a été de surcroît bonifiée par la présence du président de la Commission de la fonction publique, Patrick Borbey et de la sous-ministre et présidente à Développement économique Canada pour les régions du Québec, Manon Brassard.

Cette dernière a fait le point sur les derniers objectifs gouvernementaux en lien avec le renouvellement de la fonction publique, rappelant que le contexte évolue rapidement et que l’administration se doit de suivre le train. Mme Brassard a également fait valoir qu’il était nécessaire « d’ouvrir la porte aux meilleures idées » et que la contribution des universités était dans ce contexte essentielle.

Échanges enrichissants

Plus tôt dans la journée, la portion du colloque intitulée « prise de décision sous haute tension » a donné lieu à des échanges d’idées passionnants, notamment à la suite de la présentation du doctorant Dominic Boily qui appelait à une plus grande prise de liberté par les fonctionnaires fédéraux afin de donner préséance à leur mission plutôt aux règles établies. Une participante a renchéri, rappelant que les fonctionnaires n’étaient pas en poste « pour fonctionner » mais bien pour « servir le public ».

Les professeurs de l’ENAP Nicholas Jobidon, Daniel J. Caron, Michèle Charbonneau ont également su capter l’attention de la salle lorsqu’ils ont exposé leurs dernières réflexions et travaux portant respectivement sur l’innovation de la fonction publique fédérale dans les domaines juridique et documentaire ainsi que sur les décisions administratives absurdes.
Ravi de la teneur du colloque organisé par la professeure et titulaire de la Chaire du Canada en évaluation des programmes et des politiques, Isabelle Bourgeois ainsi que les professeurs Jean-François Savard et Nicholas Jobidon, le directeur général de l’ENAP, Guy Laforest, a salué la contribution de tous les experts et conférenciers, rappelant les liens existants entre l’institution et le gouvernement canadien.